Vive Angela !

Entre 2015 et 2020, ce sont près de 1200 Afro-Américains qui ont été abattus par les forces de police et on continue d’assister à une justice à deux vitesses où la couleur de la peau et la situation sociale jouent un rôle prépondérant.
Début 2017, les afro-américains représentaient 34,5 % des détenus au sein des prisons fédérales alors qu’ils ne constituent que 12 % de la population.
La sentence dépend à la fois de la couleur de l’accusé et de celle de la victime :
une personne reconnue coupable de la mort d’un Blanc risque 20 fois plus la peine de mort que celle qui a tué un Noir.

(Source LDH)

Ce matin, j’ai voulu rendre hommage à Angela Davis en essayant de faire un petit portrait au fusain sur carton.

Un commentaire

  1. merci Chinou. Oui cette grande dame de la lutte féministe pour les droits des afro-américains a droit à tout notre respect.
    à+

    Reply

Répondre à Arlequin Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.