« Tout le monde me ment »

Vous avez entendu parler du doc : « Hold up », qui répand insidieusement
l’idée que la crise sanitaire n’est qu’une vaste imposture au service des puissants ?
Thèse complotiste, parmi tant d’autres, désormais à la mode sur les réseaux.
A mon avis, le complotisme a comme fondement le délire paranoïaque provoqué par une situation stressante rencontrant une nature angoissée et suspicieuse.
Aujourd’hui c’est une conséquence d’un double phénomène : la mondialisation et l’individuation.
L’individu-roi, qui a réussi à s’émanciper – un peu – des contraintes du collectif se retrouve sans affiliation, sans protection face à un monde globalisé qu’il ne comprend pas.
C’est bien, en France, l’une des raisons du succès du FN qui, en désignant un bouc-émissaire, rassure, puisqu’il indique le coupable – l’immigré – et évite ainsi de se remettre personnellement et collectivement en cause.
« Tout le monde m’en veut », « tout le monde me ment », belle solution pour renvoyer à plus tard, à l’autre, à un autre, au vaste monde, ce qui devrait nous animer, c’est-à-dire la réflexion sur les causes réelles de ce qui nous arrive.
Mais ça, ça demande un petit effort car chercher la vérité est beaucoup plus compliqué que d’accréditer un tissu de mensonges ! La preuve, les 70 millions d’américains qui ont voté Trump !!!
A vous.

Un commentaire

  1. 100% d’accord avec toi. Et comme l’Histoire ne nous apprend jamais rien, le risque est grand de voir la situation dégénérer. Il suffirait d’un détraqué opportuniste (par exemple avec une petite moustache et qui gueule très fort et levant la main bien haut, suivez mon regard) pour fédérer tous les complotistes et les paranoïaques qui se montent le bourrichon. C’est ainsi qu’on a fini par gazer six millions de Juifs et que la deuxième Guerre mondiale a eu la peau de soixante millions de personnes.

    Reply
  2. L’histoire n’est pas un perpétuel recommencement mais elle a toujours connus des chefs d’état, monarques, présidents, avides de pouvoir et qui se soucient plus de leur confort que de celui du pays à la tête duquel le peuple les a nommés.

    Reply
  3. N’oublions jamais comment le moustachu fou est arrivé au pouvoir en 1933… si j’ai bonne mémoire.
    Ce qui me fait peur ce sont ces personnes qui sont prêtes à élire n’importe qui en disant « ben pourquoi pas, on peut essayer…. » Puis essayer ce n’est pas l’adopter, mais on en prend pour 5 ans… L’exemple Donald par exemple…… ou Bolso machin… et d’autres hélas !
    J’aimerais pouvoir tant avoir le choix et voter enfin pour… et pas contre !!!!
    L’oiseau rare existe t il ?

    Reply
  4. pas sûr !!! J’ai l’impression que désormais nous sommes condamnés à « résister » ! encore et encore !!! mais que c’est fatigant!
    Bises Françoise.

    Reply

Répondre à arlequin Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.