Premier avril !!!

schtroumpf-rieur

Oui, les ambivalences et les ambiguïtés, les incertitudes et les approximations, j’assume absolument! C’est sans doute l’apanage de ceux qui cherchent ! Enfin de ceux qui se nourrissent de cette quête permanente, de cette poursuite continue de la beauté, de la justice sociale et du respect de l’autre.. oui, c’est ça !
Penser, comme le dit Paulo Coelho, que l’homme peut vivre sans religion instituée et en même temps poursuivre sa quête spirituelle pour donner un sens à sa vie ! (« La sorcière de Portobello »)
Pour cela les références et les modèles sont toujours bons à étudier, à condition qu’ils répondent à ces trois critères.
En fait, c’est super de chercher et tellement triste de trouver!
C’est sûrement pour ça que les fondamentalistes religieux qui savent à coup sûr ce qui DOIT se faire et ce qui NE DOIT PAS se faire sont si sombres et austères!

Belle journée et ne tombez pas dans les pièges, les amis!
(dessin d’après Peyo)

Un commentaire

  1. Je prends ça comme une réponse à mon commentaire sur la précédente note. Bien répondu en tout cas.
    Mais tous autant que nous sommes, nous restons dans le flou.
    Moi j’aime bien la théorie de Languenhaert dans « la secte des égoïstes’ de Eric-Emmanuel Schimitt. En résumé, il avance que le monde n’est composé que d’une seule conscience, qui invente son propre monde. Personne n’existe sauf cette conscience unique et peut-être divine. La matière et l’univers n’existent pas.
    Mais quand on s’engage sur ces sujets, ça finit par des débats stériles. On ne sait rien du Tout, rien de Nous, on ne sait même pas si l’on Est.

    Reply
  2. Je suis intéressé par la chose religieuse parce que j’ai fait la catéchèse, j’allais à la messe tous les dimanches, mon père est croyant pratiquant…mais je crois que je t’en ai déjà parlé, c’est un progressiste, c’est à dire qu’il ne croit pas aux miracles, à la virginité de Marie, ni même à résurrection de Jésus. Il ne s’attache qu’au message de Jésus. D’ailleurs, il s’estime plus proche des protestants (moins de richesse et moins de place laissée à Marie) que des cathos…mais être protestant dans un petit bourg, c’est compliqué. Pourtant, il participe au bulletin paroissial et il écrit des trucs…je me demande comment le curé (un curé venu d’Afrique) peut laisser passer. Genre, il écrit qu’il est pour le mariage des prêtres etc. Perso, je ne crois pas en Dieu mais je me sens proche des cathos comme mon père.
    A +

    Reply

Répondre à Loïc Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.