L’ami Georges

L’ami Georges aurait eu 100 ans ces jours-ci !
Il y a bien longtemps qu’il nous a quittés et pourtant, il est toujours là.
La « non-demande en mariage », la »supplique pour être enterré sur la plage de Sète », l’orage », etc ..
me donnent toujours autant de plaisir !
Il a tout sacrifié à la poésie, si admirable, à la musique, si recherchée !
Lui si pudique, si digne, mais si malin pour débusquer la connerie humaine et toute forme de servitude, il nous manque tellement !
A l’heure où les « cons » s’affichent sur tous les murs médiatiques, il serait écoeuré !

Un commentaire

  1. Je ne pense pas qu’il ait tout sacrifié à la poésie : il avait LA poésie en lui et vivait sa vie sans se tracasser du qu’en dira t on.(cf La mauvaise réputation »). Oui, tu as raison, s’il était encore de ce monde, il s’arracherait les cheveux
    tout en profitant de la source d’inspiration que lui offrirait le quotidien.. Bonne journée

    Reply
  2. Grâce à ses chansons dont les mots me touchent comme au premier jour il est toujours vivant, j’ai envie de dire « plus que jamais ».
    Quand j’avais 17 ans (?) un ami chanteur amoureux éconduit me dédiait « une jolie fleur dans une peau de vache ». C’était à « La Colombe » à Paris qui n’était qu’un petit café inconnu. Plus tard il est devenu célèbre.
    Je ne sais pas par quel hasard la première fois que je l’ai vu c’était dans les années 50 à la Cité
    Universitaire. Hélas plus de souvenir de ses chansons ce jour là.
    De ce pas je vais l’écouter. Bonne journée cher Arlequin.

    Reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.