Droits des femmes

« Dans nos pays, les intégristes baptisent kofr (« mécréant ») tout citoyen – croyant musulman, laïque ou athée – qui refuse l’enfermement et l’asservissement des femmes, la mise à mort des incroyants, l’Etat théocratique. Ils estiment avoir le droit et le devoir de les exterminer physiquement – exactement comme la notion d’untermensch (« sous-homme ») a permis aux nazis de justifier l’extermination des Juifs, des communistes, des gays, des Roms ou des déficients mentaux…
…nous avons besoin de la gauche pour empêcher la récupération de nos protestations par l’extrême droite xénophobe, qui rêve de transformer notre dénonciation de l’intégrisme en une attaque contre l’islam, entraînant de possibles pogroms contre les présumés musulmans. » Marieme Helie Lucas, sociologue algérienne, citée par Télérama.
Plus que jamais une réflexion profonde, dédramatisée est indispensable pour éviter les amalgames. Redisons le fortement: les intégristes sont des fascistes qui rêvent d’une société dictatoriale où les droits des femmes seraient le premiers à disparaître!
Et ne comptons pas sur la droite dite « républicaine » pour remettre de la clarté dans le débat. La récente « manif pour tous » en est le meilleur exemple!

Un commentaire

  1. ‘Nous avons besoin de la gauche’…mais de quelle gauche, celle de Hollande, celle de Macron, celle de Mélenchon, celle de Besancenot etc…?
    Il y a autant de gauches que de variétés de bambous !

    Reply
  2. Hélas, Arlequin, comme tu as raison.
    Loïc il n’y aurait qu’une variété de bambous dans le monde. C’est ce qu’on m’a dit ils viennent tous de la même souche… Mais comme disait ma grand mère ON n’existe pas, alors je n’affirme rien.
    Quant à la gauche… elle est multiple et quand on veut absolument rester de gauche ce n’est pas simple. Mais pas impossible…

    Reply
  3. Si être « de gauche » c’est aspirer à la justice, à la paix, à la tolérance et au progrès social dans le respect de la nature et des autres et surtout considérer que l’économie est au service des hommes et pas l’inverse, ça marche je crois pour tous les hommes de bonne volonté!
    Comment décliner ces grands principes au quotidien et en particulier lorsqu’il s’agit de décisions politiques, c’est évidemment plus compliqué. Heureusement je n’en suis pas là. Je peux juste essayer de conformer ma vie à ces grands principes et m’indigner lorsque les responsables s’en écartent! Voilà! C’est tout !
    Merci bcp à vous deux de me lire!

    Reply
  4. L’Humanisme n’est ni gauche ni « a Droit e ». Il est encore Vivant ‘ouf). Et faire de la Politique c’est ptète? ….. ? BIEN Cuisiner? Un Art…… qui a le gout de mélanger les Saveurs NATURELLES!!!!! ou chimico’action’naires » »??? , de l’histoire. Faut des Artistes qui sachent donner depuis longtemps pour récolter un jour. Pas des « Bon’I menteurs » qui récoltent sur leur « seul printemps gouvernant » leurs pensions assurées à venir…… Le Savoir peut avoir un but honnête qui n’existe pas encore au SEIN du gouvernement. Mais c’n est pas facile même pour Eux…. Ils sont aussi pantins que nous pouvons l’être. ON NE SAIS PLUS QUI …… a la solution. On risquerait de s’ennuyer si on nous l’imposait….. alors ? On voyage encore…… et l’histoire s’inscrit avec nos MOUVEMENTS.

    Reply

Répondre à Françoise Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.