Le remède ? la répression !

De pauvres gens meurent en mer parce qu’ils sont prèts à courir n’importe quels risques
plutôt que de continuer à vivre comme ils y sont contraints !
Et face à ce drame, que proposons-nous ? Anglais, français, européens ? Que proposons-nous ?
Durcir la répression !!!

Esprit critique

Peut-être avez-vous suivi hier soir le discours du Président de la République française ?
Comme à l’accoutumée il nous a servi des discours « raisonnables », faits pour répondre à des besoins présumés de la majorité des femmes et des hommes qui peuplent notre pays, c’est-à-dire pour faire en sorte que cette majorité vote pour lui prochainement.
Les thèmes abordés : protection et sécurité, fierté nationale, travail productif.
Des propos « droitiers » évidemment, puisqu’on pense au niveau des technocrates qui nous gouvernent que parler d’égalité plutôt que de mérite , de collaboration plutôt que de compétition, d’altruisme plutôt que de rejet, d’accueil plutôt que d’exclusion, non, vraiment, ça plaît pas !
Voilà une exigence absolue de la démocratie : accompagner absolument la vie politique d’une éducation permanente des citoyens électeurs en développant leur esprit critique. Sinon, les braves gens sont prêts à avaler n’importe quelle couleuvre et à croire au plus insensé des prétendus complots. (cf l’Amérique de Trump ou les anglais avec Jonhson)
Sinon, les braves gens ne veulent entendre que des propos rassurants.. Les Présidents le savent mieux que quiconque !

En fait, ces discours – nécessaires sans doute – ne servent qu’à nous endormir !

Nous faire oubler qu’ AILLEURS, loin de nous, tout près de nous, y a des enfants qui en bavent !