Nantes, port négrier.

Vous avez sûrement vu « Les routes de l’esclavage », formidable doc en 4 épisodes (sinon sur ARTE.TV)
L’esclavage remonte à la nuit des temps! Les grecs et les romains le pratiquaient, les arabes aussi, ainsi que les noirs entre eux. Mais ce sont les européens qui, avec la traite négrière, l’ont porté à son paroxysme! En 400 ans, ils ont déporté plus de 13 millions d’êtres humains vers les Caraïbes, les Etats-Unis, le Brésil…!!!
Mais comment des gens pétris de culture chrétienne ont-ils pu en arriver là?
Des protestants anglais bien sûr, des hollandais, mais aussi des portugais très catholiques, des français, des italiens, des espagnols, etc..
Le pape lui-même qui n’avait rien à refuser à ses amis les souverains européens, a fermé les yeux sinon encouragé cette ignominie.
Pour le plus grand profit des « blancs » qui, de l’Europe à l’Amérique, se sont enrichis avec la canne à sucre, le café, le coton …
Les conditions de création du capitalisme étaient nées!
La révolution industrielle pouvait se développer!

Encore aujourd’hui, notre richesse ne vient-elle pas de cet enrichissement formidable de l’Occident sur la peau des noirs ???

La chaleur de la vie

« J’avais l’impression d’être véritablement ailleurs, parvenu au terme de mon voyage. Je n’avais plus envie de m’en aller. Je m’étais déjà trouvé ici il y avait des centaines d’années mais je l’avais oublié. Et voici que tout me revenait. J’y trouvais offertes la densité et la chaleur de la vie que je sentais en moi ». Elias Canetti à Marrakech en 1953.

(Illustration réalisée à Belle-Ile il y a quelques jours)

C’était notre enfance

« Et pourtant c’était notre enfance,
Un avant-goût de paradis,
Plus on vieillit plus on y pense,
On court toujours après depuis. »

Tiré d’une chanson de Jean Marie VIVIER, magnifique, comme tout ce qu’il a fait !

Merveilleuse mélancolie!

Courez vite admirer ce chanteur sur Youtube (ou autre)