Sois libre et tais-toi

Election d’un nouveau Secrétaire général à la CGT-Force Ouvrière, Pascal Pavageau.
Il a l’air très bien cet homme. Pour preuve, un extrait de son discours :
 » le gouvernement a un allié de poids, mes camarades : le Medef en personne […]. Les représentants actuels du Medef ont fait un choix, celui d’effacer l’histoire sociale, en acceptant que les travailleurs n’aient plus voix au chapitre, et en se cantonnant à faire un lobbying puissant auprès du gouvernement, ce qui est d’autant plus facile que le gouvernement actuel est complètement en phase avec leurs rêves les plus fous … Comment est-ce possible d’avoir atteint le stade où dans notre pays être militant associatif est honorable et être militant syndical est has-been ? Oui, défendre les baleines c’est beau, mais défendre les femmes et les hommes ça l’est au moins tout autant ».
Revoir « La sociale », le doc de Gilles Perret.
Et puis le nouveau leader syndical reprend une idée qui m’est chère depuis des années sur ce blog : la logique d’individualisation à l’oeuvre actuellement. « Sous prétexte d’être plus libre, plus autonome, plus responsabilisé, on se retrouve peu à peu livré à soi-même.
Moins de puissance publique, moins de garanties et de droits collectifs, moins de protections ».

Le tout électrique

A l’heure où l’on nous vante la voiture électrique comme le moyen infaillible de nous sortir de la pollution généralisée qui nous menace, je me demande où l’on va trouver toute cette électricité !!! ???
Le chantier de l’ E.P.R de Flamanville vient encore d’être arrêté pour une une nouvelle malfaçon constatée. Bon, tout pendant que ce sont les prix qui explosent ! Mais jusqu’à quand ?
D’autre part, les batteries nécessitent de grosses quantités de métaux rares, détenus à 90% par la Chine ! Bonjour la trop fameuse « indépendance énergétique ».
Pour moi, les centrales nucléaires sont et resteront la plus mauvaise solution quant à la transition écologique. Si nous souhaitons continuer dans le tout électrique, il faudra des milliers d’éoliennes en mer et sur terre, des millions de panneaux solaires dans les campagnes et sur les maisons, etc, etc …
Oui mais voilà, les bons bourgeois propriétaires des belles villas à la Baule ne veulent pas d’éoliennes dans leur champ de vision !

Nos mères, nos daronnes.

Vu le beau film documentaire de Bouchera Azzouz qui nous permet de sortir des clichés systématiquement malveillants sur la banlieue, les musulmans, le voile, la radicalité.
« Gardons ce souvenir intact que ce qui nous lie au delà de tout, c’est notre nature humaine » (Extrait de la dédicace que Bouchera a bien voulu m’écrire sur son bouquin :
« Fille de Daronne et fière de l’être » Plon
– 2016.
Merci à elle et à tous ceux qui oeuvrent pour dépasser les fanatismes et les intolérances.

FORUM du FILM DOCUMENTAIRE

Cette semaine à REZE (44) au Cinéma St Paul précipitez vous au 35ème Forum du film documentaire d’intervention sociale.
13 séances du 26 au 29 mars 2018 pour parler de la famille dans toute sa pluralité.
La fonction sociale du cinéma documentaire d’intervention sociale est ambitieuse et multiple:
découvrir, dénoncer, dévoiler, parfois dérouter ou provoquer, toujours témoigner de vies et de situations complexes, difficiles, scandaleuse ou radieuses!
Chercher à comprendre, lutter contre les préjugés, les fausses évidences …

Venez vite ! On vous attend.

La main dans le sac

Hier dans les rues de Nantes, j’ai surpris un type avec la main dans ma poche, essayant de me piquer mon porte-feuille. Se voyant découvert, il s’est mis à hurler que ce n’était pas lui et que cette main ne lui appartenait pas ! Comme il n’en était pas à son premier coup et que les autres fois ça avait marché, il a embauché une armée d’avocats. Ceux-ci ont découvert qu’il y a 10 ans, j’avais été pénalisé pour un stationnement interdit. Ils ont aussitôt dit au juge que j’étais un voyou et qu’on ne pouvait pas me faire confiance.
Heureusement ceux-ci ne les ont pas crus et ont mis mon voleur en examen avec contrôle judiciaire. Mais aux dernières nouvelles, ses avocats ont fait appel.
Quant à ce petit (!) voleur, il continue à crier au déni de justice et dit même que c’est moi qui voulais lui piquer sa main !
Bon attendons la suite! On verra bien!