Tristesse infinie

Bien triste début de semaine avec cet incroyable incendie! Vraiment on se demande comment c’est possible. Invraisemblable fatalité ou incompétence inouïe des professionnels qui interviennent sur des chantiers aussi sensibles ?
A Nantes, 2 charpentes d’églises sont parties en fumée lors de travaux. En 1972, c’est la cathédrale qui a brûlé … un ouvrier avait oublié d’éteindre son chalumeau !!! Il y a 3 ans, c’est la magnifique église St-Donatien qui brûlait dans des conditions similaires.
On verra ce que l’enquête va conclure, mais quand même, moi ça m’écoeure qu’on travaille comme ça !
On ne dira jamais assez l’infinie valeur des symboles !

ND de Paris en est un, puissant!

Un commentaire

  1. Loin de moi la tentation de penser au complot… Mais peut être l’humain n’est pas étranger à cette catastrophe.
    Pour la sécurité incendie j’ai entendu que la charpente était inspectée (?) visitée plutôt, trois fois par jour. À quelle heure, on ne le sait pas. Mais ce putain de feu avant d’éclater a couvé pendant un long moment, et en inspectant scrupuleusement personne ne l’aurait vu, senti ?
    À quoi bon épiloguer, maintenant il faut réparer…
    De tout cet argent qui afflue ne pourrait pas en consacrer une petite partie pour mettre fin au scandale des « habitants de la rue » ?
    Dieu a un grand nombre de domicile, je suis certaine qu’il serait d’accord pour partager…
    C’est d’ailleurs ce que souhaitait son ami l’Abbé Pierre dès 1954…

    Reply

Répondre à Françoise Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.