(suite)

« un quart des salariés partent travailler avec la boule au ventre, plus d’un tiers affirment avoir fait un burn-out et 43% ressentent des douleurs à cause de leur métier ! Derrière le succès de grandes entreprises se cachent parfois des méthodes de management qui peuvent casser les salariés » (Cash investigation)
Et Ryanair qui voit tous ses pilotes prendre la porte pour conditions de travail insupportables!
Pendant ce temps-là les grosses boîtes continuent à amasser les bénefs!
Bravo!

Laissez un commentaire