Le bonheur de travailler

Le bonheur de travailler
Fêter le travail, c’est célébrer un bonheur formidable, celui de s’épanouir dans une activité créatrice qui mobilise et développe le meilleur de nous-mêmes !

Mais alors pourquoi, dans la pensée néo-libérale, faut-il constamment réduire les droits des travailleurs et de leurs représentants, leurs rémunérations, leurs temps de repos, leurs chances de promotion et de responsabilisation ?

Aujourd’hui, 1er mai 2019, tout le monde (enfin presque !!!) craint les violences dans la rue et exige du gouvernement « la + grande fermeté ». J’ai même entendu une journaliste dire hier : « M. Macron joue sa crédibilité sur sa capacité à maintenir l’ordre ».

Mais quel galimatias ! Vraiment y comprenez-vous quelque chose vous ?

Pour moi il y a deux choses importantes:
Les « gilets jaunes » ont dévoyé l’une des armes les plus fortes du syndicalisme : la manif dans la rue; remarquez que s’ils l’ont pervertie c’est peut-être parce que les puissants l’avaient eux-mêmes méprisée (cf Sarko : les syndicats font grève et personne ne s’en aperçoit !)
Depuis une trentaine d’années, les gouvernements successifs s’emploient à laminer les droits des travailleurs. « Les 30 honteuses »!

C’est pourquoi j’aurais préféré que la révolte populaire porte sur ce sujet au lieu de casser les radars et de râler contre les 80Km/h.

Mais bon ! Faut des symboles ! A la Bastille, en 89, il n’y avait paraît-il, plus de prisonniers et pourtant c’est le jour de notre fête nationale !!!

Vive le 1er mai et le muguet nantais!

Un commentaire

  1. Que veulent dire les grèves aujourd’hui ???
    Elles dérangent ou elles arrangent ?
    Je n’ai pas de réponse… quelle grève pourrait faire une retraitée ?
    Celle du muguet au parfum artificiel ou du muguet trop cher ?
    Je ne fais pas celle du coeur. Bises en guise de porte bonheur.
    Je doute de leur efficacité, mais sait on jamais ???

    Reply

Répondre à Arlequin Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.