La chandelle ou la bougie!

Les religions nous ont habitués à diviser le monde en deux parties: les fidèles et les infidèles, les croyants et les non-croyants, les orthodoxes et les hérétiques, les purs et les impurs, les chrétiens et les païens, etc…
Ainsi, la croyance en une ou plusieurs divinités devient vite secondaire par rapport à l’observance de rites codifiés et le respect de dogmes édictés par la hiérarchie.
Comme les cultures sont multiples et les traditions nombreuses, pas étonnant que les religions se soient constamment affrontées dans l’histoire, chacune d’entre elles prétendant détenir la Vérité!
Ceci dit, la question de l’existence de dieu reste entière pour l’individu idéalement libre et doué d’esprit critique comme se veut l’homme occidental.
Faut-il faire fi de l’Histoire et affirmer que toute prétention à l’existence d’une puissance supérieure immatérielle intervenant + ou – dans la vie des hommes est une aberration car contraire à l’expérience scientifique ?
Peut-on à l’inverse prétendre qu’il existe « des forces de l’esprit », mystérieuses et impalpables, indétectables à l’immédiateté de la connaissance humaine ?
Doit-on obligatoirement suivre à la lettre l’enseignement d’un Grand Maître, d’un Prophète, d’un Gourou, d’un Dieu vivant, d’un Pape pour trouver la béatitude dans ce monde et le droit à la Vie éternelle?
Ce « besoin de croire » qui s’est manifesté partout et toujours, s’appuie sans doute sur la nécessité dictée par notre conscience de penser un après, un au-delà, sans lequel la vie humaine n’a pas de sens.
Je ne sais pas!
Ce que je sais c’est que nous sommes tout le temps amenés à faire des choix – plus ou moins libres, d’accord – entre soi et les autres, entre le pouvoir et le service, entre la collaboration et la compétition, entre l’amour et le pognon, etc…
Que ces choix soient guidés par une idéologie religieuse ou par un idéal de vie laïc et démocratique, peu importe après tout!

Non ?
Je suis sûr que le petit Jésus de la crèche serait d’accord !
;o)))
Et comme me le susurrait hier Arlequin:
la bourse ou la vie,
la canne ou le parapluie,
la chandelle ou la bougie!

à+

Un commentaire

  1. Tu poses beaucoup trop de questions !
    Une chose est sûre : les scientifiques se heurtent à l’avant big-bang, ce qu’ils appellent le mur de Planck. Là est la Vérité.
    A partir de là, je suis prêt à accepter l’idée d’une puissance surnaturelle mais pas un Dieu donneur de leçon, plutôt une entité qui nous dépasse.
    Peut-être ne sommes-nous que le jeu d’extra-terrestres qui inventent toute l’histoire de l’humanité jusque l’intimité de chacun.
    Dans l’inconnu, toutes les suppositions méritent qu’on s’y arrête.

    Reply
  2. Loïc, 2+2=4 ? Ca c’est toi qui le dis!
    Et qu’est-ce qui me le prouve ? Pourquoi 2+2 ne ferait pas 5 après tout ? Si c’est deux gros ? 2 + tout petits pourraient faire 3 ? non ?

    Reply
  3. oui mais un Kilo de plomb est quand même bcp plus lourd qu’un Kilo de plume !!! La preuve c’est que le kg de plume j’peux pas le mettre dans ma poche de veste !!!
    bon j’arrête, bonne soirée!

    Reply

Répondre à Arlequin Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.