Crise et espoir

« Il fallait que la vérité éclate un jour, et ce jour est en train d’arriver. La crise était inéluctable. Ses effets seront sans doute très douloureux, surtout pour les plus fragiles. Mais elle aura aussi la vertu de nous ouvrir les yeux » Eh oui, Jean-Claude Kaufmann écrivait ceci en 2008 à propos de la crise économique !! (*)
Mais quelle désillusion ! Quelques mois après, les grandes banques d’affaires reprenaient de plus belle leurs magouilles spéculatives !
En sera-t-il de même pour cette nouvelle crise ? Vraisemblablement !
Sauf si, tous ensemble …????

(*) Psychologies magazine 12 – 2008

Un commentaire

  1. CRISE ,catastrophe humaine , financière pour tous ces petits commerçants qui vont fermer leur porte définitivement, leur travail anéanti, l’ ambition de réussir leur petit commerce , tombe à l’eau, leur courage n’aura pas suffit, pas assez d’aide pour tenir sans revenus, de l’injustice aussi par rapport à des structures plus importantes qui elles,ont plusieurs casquettes dans leurs établissements ,et qui ont le droit d’ouverture parce que…….gros ,solides et jugées indispensables à nous tous les consommateurs……..la suite m’inquiète …il faut un mental sans faille pour ne pas désespérer. Je ne suis pourtant pas pessimiste,mais là je crois bien que notre « gourmandise » du TROP , va être réduite à MOINS , ce qui à mon sens, redonne de la « valeur » à l’indispensable!!

    Reply
  2. Très juste Juliette, voilà un beau sujet de réflexion : ne garder que l’indispensable, alors que tout nous encourage à consommer sans cesse et à accumuler le superflu !
    Merci pour ton passage.

    Reply

Répondre à HERY Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.