Chasser le gaspi

Vous allez voir que les leçons de cette crise vont encore se retourner contre les travailleurs!
Nos « experts » économistes commencent à dire que la crise a montré qu’il suffirait que les « collaborateurs » se sentent plus « concernés », « investis », engagés », pour que les choses changent dans l’entreprise,
c’est-à-dire pour qu’on gagne encore en compétitivité !
En un mot pour que les entreprises sortent par le haut de la crise,
il faut chasser le gaspi des discussions à batons rompus entre collègues, des réunions « inutiles », des transports pour rien alors que le télétravail fait aussi bien l’affaire !
Allez donc! Et si on remettait en cause les structures internationales du capitalisme financier ! Pour voir !!!
Mais quelle horreur !

Vous ne me croyez pas ?
Regardez, déjà des députés proposent d’abandonner encore un jour ferié,
« en solidarité avec les soignants », qu’ils disent!
Avant on disait « pour financer l’hôpital », mais ça avait moins de gueule !

Un commentaire

Répondre à Chinou Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.