Solutions faciles !

Solutions faciles et remèdes miracles !
Qu’est-ce que le populisme au fond sinon cette tendance à proposer (imposer) des solutions simples et miraculeuses à des problèmes économiques et sociaux qui sont infiniment complexes ?
Parler « directement » au peuple ou plutôt à sa place, avec des slogans percutants, des images fortes, des formules faciles qui font appel au rejet, à la discrimination, à la haine ?
Mais pourquoi le « simplissime » a-t-il toujours la gagne sur le compliqué ?
Pourquoi ces discours de détestation fondés sur le mépris du peuple ont-ils tant de succès ?
Parce qu’on aime bien ne pas avoir à réfléchir, quitte à se soumettre aux idées toutes faites … par les autres ! Bien sûr en se faisant croire qu’on a une pensée originale.
Ou alors …
Parce que l’être humain préfère la merde à la beauté ! Non ?
Quand même, tu déconnes Arlequin !

De petits « crétins » ?

Dès 2 ans, nos enfants cumulent chaque jour presque 3 h d’écran !
Entre 8 et 12 ans, c’est 4 h 45,
Entre 13 et 18 ans ans, c’est 2 h de plus !
Alors, cette profusion d’écrans améliore-t-elle les aptitudes de nos chers petits ?
Bien au contraire, elle aurait de lourdes conséquences :

  • sur la santé : obésité, développement cardio-vasculaire, espérance de vie réduite …
  • sur le comportement : agressivité, dépression, conduites à risques…

« Ce que nous faisons subir à nos enfants est inexcusable. Jamais sans doute, dans l’histoire de l’humanité, une telle expérience de décérébration n’avait été conduite à aussi grande échelle », estime Michel Desmurget (« La fabrique du crétin digital » Seuil.

Bon d’accord ! Mais comment des parents qui passent leur journée à consulter leur smatphone (par nécessité professionnelle souvent) pourraient-ils l’interdire à leur progéniture ???

La confiance… ou rien !

La loi Blanquer dite » Pour une école de la confiance » et présentée comme éminemment « sociale » semble bien comporter de nombreuses dispositions qui vont à l’encontre d’une telle ambition.
Un exemple : en 2019, le gouvernement a refusé le dédoublement des classes de CM1 en Seine-Saint-Denis, pour cause de coût trop élevé.
N’aurait-il pas été plus « social » de réaliser ce dédoublement dans toutes les zones REP et REP+ plutôt que de généraliser l’école obligatoire à 3 ans ?
Autre exemple: pourquoi supprimer le CNESCO (Centre national d’évaluation du système scolaire) qui a déployé en 4 ans une belle activité reconnue par tous et qui était indépendant, pour le remplacer par un CEE (Conseil d’évaluation de l’école) dont les membres seront presque tous nommés par le ministère ???
Cherchez l’erreur !

La rentrée

La rentrée!
Quelle rentrée ? Celle des gamins, petits et grands, qui retrouvent leurs copains, leurs profs, leurs vieilles habitudes de jeunes consommateurs !
Un souhait : que cette année scolaire qui vient soit l’occasion pour les jeunes de continuer à convaincre les vieux que l’humanité est vraiment en danger sur cette planète.
On sait maintenant que les humanoïdes et ensuite les homo sapiens ont mis des millions d’années à conquérir cette planète Terre… et quelque 300 ans à créer les conditions de leur disparition.

Bonne rentrée.

L’Amour et la Folie

Tout est mystère dans l’Amour,

Ce n’est pas l’ouvrage d’un jour
Que d’épuiser cette science.

La Folie et l’Amour jouaient un jour ensemble:
Celui-ci n’était pas encor privé des yeux.
Une dispute vint : l’Amour veut qu’on assemble
Là-dessus de conseil des dieux ;
L’autre n’eut pas la patience ;
Elle lui donne un coup si furieux,
Qu’il en perd la clarté des cieux.
Vénus en demande vengeance.

Son fils sans un bâton ne pouvait faire un pas


Quand on eut bien considéré
L’intérêt du public, celui de la partie,
Le résultat enfin de la suprême cour
Fut de condamner la Folie
A servir de guide à l’Amour.

Jean de la Fontaine, Livre XII, Fable 14 (extraits)