Avec SOCRATES

A l’heure où les Grecs se font bananer par tout le monde pour avoir cru que l’Europe était un paradis accessible, une manne où il suffisait de se servir, la « démocratie corinthienne » vient curieusement nous interpeller! Et bien loin de la Grèce.
Oui, vous savez, cette équipe de foot de Sao Paulo « les Corinthians » qui, en 1984, avait osé s’élever contre la dictature des militaires au Brésil!

Gagner ou perdre mais toujours pour la démocratie

C’était leur devise!

Les grandes utopies, celle des grecs  qui croyaient que le jour de gloire était arrivé et celle des Brésiliens qui pensaient qu’avec la démocratie la justice sociale était gagnée, oui, les grandes utopies se sont fracassées contre le mur du grand capital, pas celui des Multinationales mais celui qui prend ses racines dans chacun de nous lorsque nous acceptons de cautionner les inégalités et l’exploitation.
 
A voir ce soir sur ARTE : « Sur la route avec Socrates »
Vivement ce soir!

Un commentaire

  1. Et pendant ce temps là, on ne parle pas de la Hongrie, pourtant membre de l’Union Européenne et qui avec Viktor Orbán est quasiment devenue une dictature…Ils n’ont pas de dette donc on les laisse tranquille…la démocratie passe après.

    Reply

Répondre à Loïc Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.