L’assistanat

Je viens de voir un petit sujet sur You tube édité par Mediapartlive sur la fraude fiscale.
Très éclairant! Tiens ça m’a fait repenser au beau Wauquier qui dénonçait l’assistanat comme le « cancer de la République » ainsi qu’à la belle Maréchal-Le pen qui veut traquer les immigrés soupçonnés de piquer le fric des Français!
Eh bien voilà les chiffres vrais :
la fraude fiscale des riches qui planquent leur fric à l’étranger représente pour chaque contribuable 136,24 euros de plus à payer par mois.
la fraude sociale des pauvres (RSA, alloc, arrêts maladie…) correspond à 7,4 euros !!!
et encore on ne compte pas la fraude « légale » celle de toutes ces multinationales qui utilisent ces grosses entreprises d’optimisation fiscale pour inventer de spécieux montages financiers pour payer 1 % d’impôts, voire moins !!!

Bonne fin d’année les amis.
(et merci à Bertrand)

Une belle brochette!

img_2671

Une belle brochette de candidats:
Un papy droit dans ses bottes,
Un ex qui se présente pour éviter la taule,
Un sarthois compassé qui veut supprimer les fonctionnaires,
Un djeune hésitant qui veut renverser la table,
Un petit poisson translucide,
Une jeune parisienne pétulante et pincée,
Un moi-je prétentieux qui n’a peur de rien ni de personne,

A part des questions de détails et de postures, ils sont d’accord sur l’essentiel: affaiblir les Services Publics, tout privatiser et faire payer aux pauvres les abus et les erreurs des riches !!!
Les salariés ont du souci à se faire et la CGT et FORCE OUVRIERE vont avoir du boulot! Oui!

Donald Duck!

Trop de publicité rue la publicité!
Trop d’info tue l’info,
Dommage que trop de connerie ne tue pas les cons !!!
Comme en général les USA sont en avance sur la France, je crains le pire !
Quoique ?

Islamophobie!

affiche

Mohamed a de si mauvaises notes que ses parents
décident de le retirer de l’école publique, pour le mettre
dans une école catholique réputée, très, très stricte.
Dès son premier bulletin, ils découvrent stupéfaits et
heureux, que leur fils a récolté des notes presque
parfaites dans toutes les matières.
Ils l’interrogent et le garçon répond :
 » Quand je suis entré dans la classe et que j’ai vu
qu’ils en avaient cloué un sur une croix, j’ai
immédiatement compris, qu’ici, les profs ne rigolaient
pas ! »

La dette

3graces
Une journée maussade dans un petit bourg humide au fin fond de la Grèce.
Il tombe une pluie battante et les rues sont désertes.
Les temps sont durs, le pays est très endetté, tout le monde vit à crédit.

Arrive un riche touriste allemand. Il arrête sa belle grosse voiture devant le seul hôtel de la ville et il entre.
Il pose un billet de 200 euros sur le comptoir et demande à voir les chambres disponibles afin d’en choisir une pour la nuit.
Pour 200 euros, le propriétaire de l’établissement lui donne toutes les clés et lui dit de choisir celle qui lui plaira.
1. Dès que le touriste a disparu dans l’escalier, l’hôtelier prend le billet de 200 euros, file chez le boucher et règle la dette qu’il a envers celui-ci.
2. Le boucher se rend immédiatement chez l’éleveur de porcs à qui il doit 200 Euros et rembourse sa dette.
3. L’éleveur, à son tour, s’empresse de régler sa facture à la coopérative agricole où il se ravitaille en aliments pour le bétail.
4. Le directeur de la coopérative se précipite au pub régler son ardoise.
5. Le barman glisse le billet à la prostituée qui lui fournit ses services à crédit déjà depuis un moment.
6. La fille, qui occupe à crédit les chambres de l’hôtel avec ses clients, court acquitter sa facture chez notre hôtelier qui pose le billet sur le comptoir, là où le touriste l’avait posé auparavant.
Le touriste Allemand redescend l’escalier, annonce qu’il ne trouve pas les chambres à son goût, ramasse son billet de banque et s’en va !
Personne n’a rien produit ! Personne n’a rien gagné ! Mais plus personne n’est endetté et le futur semble beaucoup plus prometteur.
Voilà comment fonctionnent les plans de sauvetage! Vive la Troïka !
Merci à Luc