Nymphéas

Visite au Musée Marmottan-Monet, 2 rue Boilly.
Courez-y vite. Moi, depuis, je ne peux peindre que des nymphéas.
Mais après tout n’est-ce pas une façon particulièrement agréable de s’inventer un paradis que de s’inspirer des artistes !!!
Comme le disait Matisse : »Il faut que la peinture serve à autre chose qu’à la peinture « !!!

XVIIIème siècle

Fragonard_Diderot.jpgw
J’aime pas trop le XVIIIème siècle à cause de la folie de ses rois dont le meilleur d’entre eux a payé la facture! Et puis cette grande révolution, nécessaire certes mais qui se termine par la grande victoire de la bourgeoisie!
Il y en a un qui me remonte le moral, c’est Giacomo Casanova. Non pas pour son côté frimeur et fortement égocentré mais pour son amour de l’aventure et de la liberté, son énergie, son sensualisme, son effervescence, son goût de la vie.
Et puis au XVIIIème, il y a Fragonard et Diderot.

L’incompris

fleurs_printempswRevu le film magnifique de Luigi Comencini « L’incompris ». Un enfant est jugé insensible par son père après la mort de la maman!
Eh oui, le langage de l’enfant n’est pas toujours perçu par les adultes et les comportements ne doivent pas être pris au pied de la lettre. Il en faut de la sagesse pour savoir les décoder!
Film déchirant! Pas du tout mélo! Heureusement car habituellement je ne supporte que les documentaires!
A voir d’urgence.
Bonne semaine de printemps fleuri!