La fée »révolution »

Comment parler à des gens qui ne veulent pas vous entendre ?
Comment convaincre des gens qui ne vous font pas confiance ?
Comment raisonner des gens qui sont en colère ?

N’y a-t-il pas déjà quelque chose de déraisonnable à tout attendre d’une parole présidentielle ?
Nous nous vantons de vivre dans un pays démocratique où la volonté du peuple, relayée par des élus, fait la loi et confie au pouvoir éxécutif le soin de l’ appliquer !
Et là, comme ça, on attend d’un homme tout seul, qu’il nous sauve d’une situation de crise grave, infiniment complexe, en prononçant des paroles fortes et suaves, vigoureuses et douces, autoritaires et compréhensives. Tout et son contraire !
Cette parole, avant d’être prononcée, est déjà morte !
Voilà bien tout le paradoxe de cette situation de « gilets jaunes », des revendications sans cohérence,
un mouvement sans leader, des violences incontrôlables.
On sait que dans l’ombre, les fachos en herbe, veillent. Les ultras-gauches et les ultras-droites, de France et d’Italie étaient là. On sait que Steve Bannon était à Bruxelles cette semaine. Il doit se frotter les mains.
Il y a deux ans tout juste, Monsieur Macron s’appropriait le mot « Révolution », pour défendre une société libérale et entreprenante mais juste et bienveillante (sic).
M’est avis que les braves gens l’ont pris au mot en lui montrant qu’ils prenaient leur destin en mains !

Les mots en « isme »

Toutes ces doctrines qui sont censées nous servir de repères et qui sont représentées par des mots en « isme » comme capitalisme ou socialisme … sont parfois difficiles à retrouver dans la vie quotidienne la plus banale.
C’est bien pourquoi lorsque des signes forts apparaissent, il faut savoir les reconnaître.
Ainsi les mots « libéralisme », « néo-libéralisme », « ultra-libéralisme » … brandis comme des étendards peuvent finir par perdre leur sens… sauf lorsqu’une tour HLM de Londres brûle parce que les normes anti-feux appliquées aux logements de pauvres n’étaient pas valables et qu’on a choisi les matériaux les moins chers.
Et que dire des USA qui sont en train de détruire la petite sécurité sociale pour les plus démunis qu’Obama, après mille tourments, avait réussi à faire admettre
? Non mais ! Prendre aux riches pour donner aux pauvres ? Quelle infamie !!!
Et souvenons-nous de la réflexion de Bush père en visite à Monsanto: « moi, mon job c’est d’abolir toutes les réglementations ».
Ca c’est du concret ! Non ? Là on comprend ce qu’est le libéralisme!

Un flirt qui dure

Les cathos de Fréjus invitent le FN à débattre et tout le monde a l’air de trouver ça normal!
Pas étonnant, il y a depuis longtemps alliance objective entre la hiérarchie catholique et les leaders du Front.
Anti-avortement, anti-mariage pour tous, anti-musulmans etc ..
Ils se retrouvent copains!
Mais comment le FN peut-il à la fois s’opposer à Daesh et refuser d’accueillir les migrants qui fuient Daesh ???
Côté cathos, comment peut-on concilier un évangile d’amour avec le fond de commerce du FN basé sur la haine de l’autre ???
Faut m’expliquer là!

Les trois grâces

3gracesSi tous les jours de l’année, c’était la journée des femmes, une vraie journée où elles auraient le droit de commander à tous les petits mecs de la terre , y aurait plus jamais de guerre !  Evidemment je ne compte pas les gonzesses qui se conduisent comme des mecs.!!!

Belle journée à vous, mesdames!

Bienvenue

Chers amis,
Mon ancien blog étant largement parasité par d’intempestifs écrans de pub, j’ai le plaisir de vous accueillir sur ce nouveau site, réalisé grâce à l’immense savoir-faire de Violaine, que je remercie 1000 fois.
Venez souvent me visiter et laissez moi un petit mot, ça me fera plaisir!
Arlequin