Mini-Trump ?

Vu hier soir à la télé un super-doc sur le premier ministre britannique.

Cet homme qui a entrainé le pays dans une aventure aussi risquée que déplorable n’a été motivé au fond que par une ambition démesurée d’accéder au pouvoir !

Dès le collège, il s’est aperçu que la rigolade était le meilleur moyen d’être populaire et qu’il fallait dire à chacun ce qu’il attendait pour avoir du succès !

A partir de là, il s’est employé à retourner sa veste à chaque fois que sa carrière en dépendait.

Il a compris, cet heureux homme, qu’en politique, vérité et mensonge n’étaient pas des notions appropriées !

Mini-Trump ? Oui et non.

Oui pour son sens de la mise en scène et pour la démagogie,

Non car, quand même, moins malade !!!

La 5G et le « rien à foutre » !

Vous ne trouvez pas que cette pandémie met en évidence
une chose terrible que nos élites s’emploient à nous cacher et nous, à oublier, c’est l’abîme qui se creuse entre deux mondes.
D’un côté, il y a la grande industrie et le commerce
international qui produisent et échangent des richesses et sur
la croissance desquels est fondé notre P.I.B, c’est-à-dire
notre niveau de vie.
Et puis d’un autre, il y a ce besoin fondamental des êtres humains
d’être aidés, entourés, reconnus, aimés.
D’un côté, c’est la concurrence qui prévaut, la rentabilité,
la dureté des rapports et des contrats, le goût du risque.
De l’autre, c’est la subtilité, l’attention, la prudence, la bienveillance,
l’esprit de solidarité qui sont attendus.
D’un côté, c’est le toujours plus vite, (la 5G !!!)
de l’autre, c’est le temps perdu, la lenteur, le jeu, le plaisir
du « rien à foutre » !
Mais quand même, faut bouffer ! Alors comment concilier
l’inconciliable ???
Dites moi si vous savez!