FINANCIARISER L’EAU

Vous avez vu ce doc extrêmement intéressant de Jérôme Fritel : « Main basse sur l’eau » (2019) ?
Avec le changement climatique et l’augmentation de la population, l’eau douce va devenir une denrée rare.
Alors comment gérer cette ressource vitale pour l’être humain ?
Ces messieurs, les requins de la finance, ont bien compris qu’il y avait là une immense source de profit.
Ils vous expliquent, les yeux dans les yeux, que, pour « sauver » l’eau, il faut la privatiser.
Adieu le rôle des Etats, inutile d’éduquer les enfants et de conscientiser les populations, pas besoin de rechercher des solutions internationales,
seul le marché pourra réguler la consommation de ce bien commun indispensable à la vie !

Les pauvres peuvent mourir de soif, qu’importe, dès l’instant où les spéculateurs gaspillent et s’engraissent !

Peindre l’amour !

Vous avez vu récemment à la télé ce film très beau, « Maudie », sur la vie de cette peintre de la Nouvelle-Ecosse, considérée comme l’une des meilleures représentantes de « l’art naïf » ?
Maud Lewis, handicapée, exploitée, humiliée, parvient par sa patience et surtout par sa peinture à se faire aimer d’ un mari fruste, brutal, mutique, hyper-macho !
Maud sort de ses tripes, de sa sensibilité, de sa souffrance aussi des tableaux pleins de fleurs et de couleurs , inspirés par les choses les plus simples qui l’entourent.
une peinture de la sincérité et de la JOIE,

une peinture de l’amour qui triomphe de tout !

Et bien, moi, je suis plus touché par ce type de peinture dite « naïve » que par les montages sophistiqués de certaines performances contemporaines! Pas vous ?

Merci Maud !

Les betteraviers ravageurs !


Alors il semble que le gouvernement soit prêt à céder à la pression des betteraviers qui exigent le recours aux pesticides néo-nicotinoïdes tueurs d’abeilles pourtant interdits.
C’est la filière sucrière qui est en cause, paraît-il, c’est-à-dire de gros intérêts financiers, évidemment !
Mais c’est surtout ce mode de culture intensive qui doit être absolument abandonné.
Car celui-ci est porteur de tous les excès, pour l’environnement bien sûr mais aussi pour la santé humaine.
Comment un produit chimique qui tue les abeilles peut-il être bon pour l’homme ?

Expliquez-moi si vous savez !

La mémoire et le miel

La mémoire et le miel ». J’aime bien cette définition du rôle des grands-parents.
Transmettre par l’exemple et la parole ce à quoi on croit, sans tomber dans le dogmatisme!
Apporter un peu de douceur dans ce monde de brutes, sans naïveté !
Mais il y a une qualité qui, à mon avis, ne peut être transmise que par les parents, c’est la GENEROSITE!
Vous ne croyez pas ? Peut-être, je me trompe !
Bonne journée de vacances à tous les grands-pères et à tous les petits-enfants.

Révolution mentale

Peu à peu, nous nous sommes laissés bouffer notre quotidien par ces grosses boîtes américaines (les GAFAM) qui prétendent réduire le sens de la vie à la consommation.

Consommation de produits mais aussi consommation de notre temps, de notre imaginaire, de notre esprit !

Or cette pandémie les a paradoxalement renforcées ces pauvres mangeuses de cerveau, alors que nous est apparue si évidente la nécessité d’une révolution mentale, capable de réinventer une nouvelle manière de « faire société » !!!

(à suivre)