Générosité

En fait, la vie est simple. Il suffit d’être attentif et de savoir reconnaître et apprécier tous les petits cadeaux que nous font les autres :

un sourire,

une poignée de main sympa,

une photo qu’on vous envoie,

un petit mot du genre, merci, pardon, après-vous, s’il vous plaît,

un petit salut au volant quand un autre automobiliste nous laisse passer !

une minute ou deux d’écoute de la part d’un ami …

une attention qui nous montre qu’on est important pour quelqu’un,

Tout bêtement, quelqu’un qui nous appelle par notre prénom !

C’est rien tout ça et ça met pas en péril le taux de croissance du P.I.B

c’est même excellent pour la Sécu car ça maintient en bonne santé !

à vous !

L’impression de savoir

Entre nos croyances qui bien souvent nous enferment
et nos connaissances qui sont censées nous libérer, y a-t-il un espace ?
Ou, pour le dire autrement, entre nos connaissances qui devraient nous faire progresser dans la raison
et nos croyances qui nous sauvent de la nécessité permanente de tout remettre en cause,
peut-on glisser un interstice, un petit quelque chose ?
Il me semble que dans cet intervalle minuscule se terre
un mal gigantesque, redoutable, c’est l’impression de savoir !
Non ?
Arlequin commence mal l’année, vous ne trouvez pas ?