Merci Emma

Vous avez vu sur les réseaux, le discours de cette jeune étudiante de 18 ans, Emma, élève de terminale à la Douglas High School de Parkland, en Floride, où un garçon de 19 ans a tué quatorze lycéens et trois professeurs à l’arme automatique ? Vous l’avez vu interpeller le Trump à la tribune : « Combien d’argent avez-vous touché du lobby des armes, combien ? Je vais vous le dire : 30 millions de dollars ! »
Tout est dit.
Mais quand les riches et les beaufs auront-ils un peu de compassion pour les jeunes qui se font tirer dessus dans les écoles ?
Réponse : jamais!

« Communion »

Vu sur France 2 « Communion », un saisissant documentaire polonais d’Anna Zamecka sur une famille qu’on appellerait aujourd’hui « dysfonctionnelle », à propos de la préparation à la communion de Nikodem.
Le père est alcoolique, la mère absente, le jeune Nikodem manifeste de nombreux symptômes autistiques. C’est sur Ola, 14 ans, que pèse le poids de maintenir cette famille encore debout.
Magnifique démarche de documentariste qui sait se montrer présente sans être intrusive, attentive et bienveillante sans être complaisante.
La question des rôles familiaux est bien sûr posée.
Où est la normalité dans ces rapports intimes, essentiellement affectifs ?
A quel prix se paye cette incroyable maturité dont fait preuve Ola ?
Quelle est la responsabilité de ce travailleur social qui prend le risque de laisser l’enfant dans sa famille ?
Et puis, bien sûr, la place d’une religion rigide et dogmatique qui ajoute encore de la confusion à cet imbroglio.
Un beau film documentaire, dur mais nécessaire!!!
A voir en replay.

Epuisement

Grand débat sur le burn-out au travail !
Ca me paraît pourtant simple!
Si, dans les relations de travail on manifeste aux autres un minimum de respect,
si on accepte l’idée « lumineuse » que rien de bien ne se fait sans la collaboration des membres d’un collectif, ce qu’on appelait dans le temps, la vie d’équipe (!),
si on découvre enfin que la brutalité est la pire des solutions dans un groupe de travail, il n’y a plus lieu de parler d’épuisement.
Enfin que des évidences quoi !
Et puis arrêtons de faire porter sur la Sécu, la connerie perverse des petits chefs en mal de reconnaissance!
Vous verrez, le trou de la Sécu se comblera comme par magie !