Le retour du refoulé

La démocratie c’est la gestion raisonnable et rationnelle par des élus responsables, des luttes d’intérêts entre les groupes et entre les individus qui composent la société.
C’est l’accord sur les désaccords !
Pour que cette définition opère il faut d’abord que les représentants du peuple, ceux qui vont être amenés à gérer ces désaccords, montrent un haut niveau de sens civique et de responsabilité.
Si, à l’inverse, ces élites se laissent aller au rejet de l’autre, au cynisme et à la haine, ce sont non seulement les institutions qui fondent la démocratie qui sont en danger mais l’esprit même de cette démocratie!
C’est ainsi que ceux et celle qui se prétendent les porte-parole du peuple sont les fossoyeurs, à leur profit, des intérêts de ce peuple.
De ce fait, c’est également la négation de tous les contre-pouvoir, assemblées, associations, syndicats mais aussi de tout travail social.
Quant à Mme Le Pen, le débat de mercredi nous a montré qu’ après 3 ans de « dédiabolisation », le retour du refoulé, ou de la génétique, comme on veut, était redoutable !!!
Mais le plus terrible c’est que les braves gens ne sont plus scandalisés par le discours d’une violence inouïe que véhicule cette dame !

La grenouille était noire

Cette grenouille envieuse,
Digne fille du boeuf amer,
Enfle, enfle, rieuse,
Comique et laide et fière.

Et nous qui chérissons
Le feu et la lumière,
L’ amour et la raison,
La brume libre et légère,

Sentons venir, hagards,
Des flammes dans le regard,
Cette grenouille noire.

C’est comme si le néant,
S’invitait brusquement
A la table du soir
Pour dévorer l’espoir.