Mon ami Vladimir

jubacar

Comment ce premier ministre de sarko pendant 5 ans a-t-il réussi à se présenter comme « l’homme nouveau » ? Mystère !
Comment ce premier communiant sarthois a-t-il pu convaincre une majorité de républicains attachés à la laïcité ? Mystère !
Comment ce troisième homme invisible il y a 3 ans, battu par Copé et ignoré des médias, a-t-il pu inverser la tendance en 3 semaines et être idolâtré par une si large majorité ? Mystère !
Comment ce grand ami de Poutine a pu s’asseoir sur les 4 traités internationaux que celui-ci a violé en envahissant l’Ukraine ? Mystère !
Comment ce « gaulliste social » fidèle de Philippe Seguin est-il devenu ultra-libéral et prêt à sacrifier la Sécu ? Mystère !
Enfin pas tant que ça! Car à mon sens c’est la vieille France nostalgique et frileuse qui l’a emporté! La France de la pathétique « manif pour tous », la France du repli et de la haine, la France du « c’était tellement mieux avant »!
Tous ceux qui votaient FN par dépit ou par défaut ont enfin trouvé un porte-parole respectable.
Bravo, on a gagné !(air connu)
« Mon ami Vladimir » doit être content, hier Trump, aujourd’hui presquefillon, ça baigne!

Ethique professionnelle

Vous avez vu comme moi, si vous en avez eu le courage, la diatribe de Sarkozy sur le Service Public.
Alors que précisément c’est bien le rôle du Service Public de sommer les candidats à la magistrature suprême de s’expliquer sur les accusations dont ils font l’objet et en définitive de débusquer les menteurs! Moi, je crois n’avoir jamais entendu une telle mauvaise foi chez un homme public.
Oui il paraît que la meilleure défense c’est l’attaque mais là ça dépasse tout!
Le comble de la honte, c’est de penser qu’il y a des gens pour faire confiance à cet homme qui utilise de si grosses ficelles pour se sortir de graves accusations. Mais les journalistes n’osent pas répondre. Pourtant ils auraient dû car Sarkozy remettait gravement en cause leur éthique professionnelle.
Et la Justice, qu’est-ce qu’elle fait ?

Une belle brochette!

img_2671

Une belle brochette de candidats:
Un papy droit dans ses bottes,
Un ex qui se présente pour éviter la taule,
Un sarthois compassé qui veut supprimer les fonctionnaires,
Un djeune hésitant qui veut renverser la table,
Un petit poisson translucide,
Une jeune parisienne pétulante et pincée,
Un moi-je prétentieux qui n’a peur de rien ni de personne,

A part des questions de détails et de postures, ils sont d’accord sur l’essentiel: affaiblir les Services Publics, tout privatiser et faire payer aux pauvres les abus et les erreurs des riches !!!
Les salariés ont du souci à se faire et la CGT et FORCE OUVRIERE vont avoir du boulot! Oui!

La parole comme arme de défense

a-voix-haute-jpgcopie

Peut-être avez-vous vu ce formidable documentaire sur France 2 « A voix haute » ?
Concours d’éloquence en Seine St Denis entre une centaine de jeunes. On les voit se préparer pendant plus de six mois avec le plus grand sérieux. Eddy, Leïla, Franck, Elhadj … des parcours fort différents et souvent difficiles, ce qui les réunit c’est le désir intense de parler, de bien parler. La banlieue n’est-ce pas d’abord un code langagier, une façon de s’exprimer, rugueuse, provocatrice, agressive fondée sur la peur de faire intello, de faire « bouffon »! Là tous ces clichés s’envolent et on prend un réel plaisir à voir ces jeunes vaincre leurs appréhensions et s’épanouir par la parole. Un vrai bonheur!
« Un voyage pour se comprendre soi-même, se faire comprendre et comprendre les autres » (S. de Freitas, itv par Télérama n°3487)

TRUMPISATION

Que sont devenues les campagnes électorales dans nos belles démocraties ?
Des temps médiatiques où les candidats doivent être des amuseurs, des bonimenteurs. Ils peuvent dire n’importe quelle connerie, promettre n’importe quoi, tout cela est de la comédie, de la fiction, du spectacle. Le jeu n’est pas de convaincre par des arguments rationnels mais d’emporter l’adhésion par des slogans, des formules, des provocations, des appels à la haine et au rejet de l’autre. Désigner son ennemi, un bouc émissaire, celui par qui arrivent tous les maux et se présenter comme l’homme providentiel qui détient LA solution, LA clé, LA formule magique!!! Lumières, musiques et drapeaux et le peuple est heureux!
Chez nous il y en a un, ancien président revanchard, qui croit qu’il sait faire ça à la perfection. Ca coûte beaucoup d’argent, on dépasse allègrement les budgets légaux, peu importe il y aura toujours un gogo pour porter le chapeau!
L’élection de Trump va-t-elle nous faire réfléchir sur ces excès ou au contraire tout justifier ??? Mystère !