« C’est pas sport »

Oui l’événement du jour pour nous les petits français, c’est évidemment la déroute (relative) de Renaud Lavillenie. Se faire siffler dans un stade olympique alors qu’on reçoit une médaille d’argent et qu’on attendait l’or, ça doit être très dur! Il est resté digne malgré ses pleurs et on peut lui dire bravo et bravo. Je crois qu’en définitive il en sort grandi cet homme, de cette terrible expérience.
Et le public alors ??? Il ne serait pas à la hauteur de l’événement ? Il ne serait pas dans l’esprit olympique ?
Balivernes tout ça!
Mais enfin, les amis, y a pas plus con qu’une foule !
« Les dieux du stade » devraient le savoir quand même !

Enfin un jeune qui s’engage!

Vu sur Arte un très étonnant documentaire sur un jeune de 21 ans, Louis de Gouyon Matignon!
« Gadjo, un prince chez les Manouches ».
Un jeune aristocrate en 3ème année de droit à la Sorbonne qui passe tous ses loisirs avec des Gens du voyage. Il en a appris la langue, les usages, la guitare et épousé leur culte évangéliste. Il veut devenir avocat pour les défendre.
La France d’aujourd’hui capable de produire un tel idéalisme, une telle candeur, une telle inconscience! J’y croyais plus!
Alors bravo, même si tout cela paraît improbable, invraisemblable… ça donne chaud au coeur, ça nous change du cynisme des zoms politiques.
Et puis, quand dans une récente interview, ce jeune fougueux traite Sarkozy d’ignoble, alors là, il a toute ma faveur!
Ca donne même envie de voter pour le Parti Européen qu’il a créé.
Au fait il paraît qu’il cherche les 500 signatures pour 2017!
Qu’attendez-vous messieurs les élus pour vous mouiller ???

Les dieux de l’Olympe

discobole-myron

Nous y voilà! Depuis 4 ans, les meilleurs athlètes du monde attendaient de pouvoir s’affronter sur un terrain pacifique, celui du sport !
Ce joli mot qui peut signifier aussi bien que quelque chose est difficile (« c’est du sport ») qu’un comportement honnête, correct (« t’es pas sport »).
Organisée cette année dans un pays qui traverse un grave crise politico-économique, cette manifestation qui engloutit bcp d’argent va-t-elle rendre les brésiliens plus heureux, la société moins inégalitaire, les politiciens moins corrompus ???
La seule question est de savoir si « l’olympisme » représente toujours un modèle de référence, une valeur refuge, un idéal social de fraternité où la compétition entre les hommes se limite strictement aux contours du stade et est sévèrement encadrée par des règles intangibles où toute tricherie est bannie.
Rêvons que l’homme moderne soit moins bête que les Grecs du Vème siècle avant JC qui promulguaient la « trêve olympique » pendant les Jeux!
Qui a dit que le progrès scientifique allait de paire avec celui de la conscience morale et que l’homme moderne, civilisé était plus raisonnable que l’homme antique ???