Un référendum pour rien!

Vous connaissez la plaisanterie: le foot est un jeu de ballon qui se joue à onze et à la fin ce sont les allemands qui gagnent !
Un référendum c’est une question à laquelle il faut répondre par oui ou par non. Et à la fin, c’est Vinci qui gagne !!!
Quand même faut vite aller voter NON !

Non, non et non!

Dimanche, référendum, non pas pour sortir de l’Europe mais tout bêtement pour se prononcer sur la construction d’un futur aéroport à NDDL.
A Nantes on a tout ce qu’il faut (c’est 200 pilotes qui le disent) on n’a pas besoin de bétonner encore et encore notre belle campagne!
Ca va donner du boulot ??? Eh oui on ne connaît plus que ça pour nourrir les hommes : faire du béton, détruire la nature jusqu’au jour où on n’aura plus de champs pour cultiver et plus d’arbres et de prés pour aller admirer le coucher de soleil. Il y a quelques années je suis allé à Plogoff et j’ai déniché une magnifique petite crique qui scintillait au soleil couchant. On m’a appris que c’était là précisément que les technocrates de Paris avait décidé d’implanter une centrale nucléaire – tout aussi indispensable que NDDL. Les bretons se sont battu… dur! Et ils ont gagné! Alors pourquoi pas ici . C’est des durs les Bretons!

Quant aux anglais, là j’en dirais pas autant…! Pour avaler toutes les sornettes que les populistes leur ont servi!
Alors que ça vous serve de leçon messieurs les grands! Arrêtez de tout sacrifier à la finance!

La « guerre des âges »

d'après-Dufy

Vous avez vu cette émission à la télé cette semaine laissant à penser que les retraités sont des privilégiés et que la « guerre des âges » est inéluctable!!!
Juste quelques réflexions pour rappel:

– dans les années 60, le plein emploi s’accompagnait bien souvent de salaires de misère (rappel, j’ai débuté en 1963 avec 490 francs par mois!)
– de 1992 à 2014, les pensions nettes des retraités ont subi une chute de pouvoir d’achat de 20% (C.O.R 2015).
– les besoins des jeunes sont aujourd’hui bien plus coûteux qu’il y a 50 ans (sans contester la légitimité de ces besoins – c’est un simple constat) : NTIC, déplacements, logement, etc..

Alors ne comparons que ce qui est comparable et même si on peut dire que les retraités profitent aujourd’hui des « trente glorieuses » c’est au prix de beaucoup de sacrifices souvent!

Bon d’accord j’suis pas marrant ce matin mais y a des fois la télé raconte des conneries ! Non ? C’est pas possible ??? Arrête !!!
(dessin d’après Raoul Dufy)