Dépression

Il paraît que les français sont dépressifs et que les bonnes nouvelles comme la baisse du chômage et l’annonce de gros contrats à l’export les laissent froids!
Alors faites comme moi allez sur Facebook, le vrai :

J’essaie de me faire des amis en dehors du vrai Facebook tout en appliquant les mêmes principes.
Alors tous les jours, je descends dans la rue et j’explique aux passants ce que j’ai mangé, comment je me sens, ce que j’ai fait la veille, ce que je suis en train de faire, ce que je vais faire demain, je leur donne des photos de ma femme, de mes enfants, du chien que j’ai déjà eu, de moi en train de laver ma voiture, et de ma femme en train de coudre.

J’écoute aussi les conversations des gens et je leur dis «j’aime !».
Et ça marche : actuellement j’ai déjà 4 personnes qui me suivent : 2 policiers, un psychiatre et un psychologue!
Amicalement

Croyances (re-premier avril)

cruche

Une vieille religieuse, bien sympa, qui vivait dans un couvent à côté d’un chantier de construction a remarqué le langage grossier des travailleurs. Elle décide de passer du temps avec eux pour corriger leur façon de parler.

Prendre son déjeuner assise avec les travailleurs lui permettrait de parler avec eux.
Elle met son sandwich dans un sac brun et marche vers l’endroit où les hommes mangent.
Elle s’approche du groupe et, avec un grand sourire dit : « Eh, les hommes, savez-vous qui est Jésus-Christ ? »
Ils secouent la tête et se regardent d’une manière très confuse.
Un des travailleurs crie : «Y a ti quéqu’un qui connaît Jésus-Christ?»

Un autre demande : «Pourquoi?»
Le premier répond :

 » Parce que sa femme est ici avec son casse-croute. »
(merci à Luc)

Premier avril !!!

schtroumpf-rieur

Oui, les ambivalences et les ambiguïtés, les incertitudes et les approximations, j’assume absolument! C’est sans doute l’apanage de ceux qui cherchent ! Enfin de ceux qui se nourrissent de cette quête permanente, de cette poursuite continue de la beauté, de la justice sociale et du respect de l’autre.. oui, c’est ça !
Penser, comme le dit Paulo Coelho, que l’homme peut vivre sans religion instituée et en même temps poursuivre sa quête spirituelle pour donner un sens à sa vie ! (« La sorcière de Portobello »)
Pour cela les références et les modèles sont toujours bons à étudier, à condition qu’ils répondent à ces trois critères.
En fait, c’est super de chercher et tellement triste de trouver!
C’est sûrement pour ça que les fondamentalistes religieux qui savent à coup sûr ce qui DOIT se faire et ce qui NE DOIT PAS se faire sont si sombres et austères!

Belle journée et ne tombez pas dans les pièges, les amis!
(dessin d’après Peyo)