La « bonne nouvelle »

paques_16
Pâques! La renaissance! le printemps! La « bonne nouvelle »?
Quelle bonne nouvelle pour nous les humains, embarqués que nous sommes sur cette planète Terre qui nous apparaît de + en + petite, de + en + limitée ?
Une bonne nouvelle d’amour alors que les particularismes et la violence sont de + en + revendiqués comme des nécessités identitaires ?
Alors que faire ?
L’affrontement raisonnable, respectueux, pour tout dire pacifique, nous sera-t-il possible un jour à nous les petits hommes si sérieux?
Joyeuses Pâques à vous!

(dessin d’après Peyo)

La mauvaise bonne idée

perpignan

Les gens de droite se caractérisent par l’ affirmation péremptoire de solutions simples à des problèmes complexes. Solutions qu’ils proposent comme d’évidentes trouvailles auxquelles personne n’avait pensé avant eux! C’est bien ce qui arrive encore une fois à NKM avec son refrain sur la « perpétuité véritable » ou « incompressible » stipulant que le condamné doit absolument mourir en prison! Sur fond d’horribles attentats, c’est un discours qui fait mouche.
Pourtant cette proposition fait fi de toute réflexion raisonnable. A croire que les politiques en savent moins qu’un étudiant en première année de licence de psycho!!!
Car c’est OBJECTIVEMENT condamner quelqu’un à mort et lui demander de l’attendre bien sagement 40, 50 ans, voire plus, dans les 8 M2 de sa cellule. Autant lui fournir tout de suite la corde pour qu’il se pende. Tout homme aussi monstrueux soit-il a le droit à l’espérance. C’est même la seule chose qui puisse le faire tenir debout, non ?
Alors comment envisager une seconde que Salah Abdeslam, s’il sort dans 25 ans, ira aussitôt se précipiter sur une kalach pour tuer tout le monde ?
Y en a marre de ces politicards qui nous empêchent de penser !

Vive la Belgique!

courtrai

Pas d’autre solution ce matin que d’envoyer un grand signe d’amitié à nos amis belges, si sympathiques et accueillants.
Livine et Laurence, Jeannine et Luc, Eddie, Georgy et puis Michèle et Léandre, Anne et Yves, Françoise… sans oublier Marie-Claire et Willy, Annie, Simonne, Louise…
Et puis j’admire la dignité des dirigeants comme Charles Michel qui ne se sentent pas obligés de jouer les va-t-en-guerre.
Passons sur l’arrogance habituelle des responsables français qui ne perdent pas une occasion de donner des leçons. C’est vrai, ils sont tellement plus malins !!!
Chers amis, nous sommes avec vous dans cette lutte contre la barbarie.
Et comme le dit si justement Philippe Geluck, la seule réponse valable à cette violence inouïe, c’est de valoriser les pratiques artistiques « armes de distinction » massives!!!
Bien à vous.

TOUS CAPITALISTES!!!

Les syndicats étudiants et les organisations syndicales de salariés dignes de ce nom ont compris que la loi « Travail » remettait en cause les principes fondateurs de notre démocratie française et en particulier les lois de 1910 sur le Code du Travail et celle de 1919 sur les Conventions Collectives Nationales de Travail.
Prenons un exemple :
Le projet de loi fusionne les comptes de formation et de pénibilité, ainsi qu’un « compte engagement citoyen » dans un compte personnel d’activité (CPA). Seraient ensuite appélées à intégrer le CPA: la V.A.E, les allocations chômage, le compte-épargne-temps, les congés payés, les indemnités de rupture de contrat de travail, etc. Tout cela converti en « points fongibles » ou « points transportables ».
Avec le CPA, il reviendrait au salarié d’arbitrer en permanence ses droits « personnalisés » (Merci à l’OS-UD.FO44)
Ainsi chacun serait déclaré maître de sa vie professionnelle, sans attache aucune avec un employeur que celle qu’il parviendrait à négocier au coup par coup avec un offreur de travail.
Finie la vie d’équipe, terminées les notions d’organisation collective, de collaboration et de solidarité.
Adieu à la notion même de Service public!
Quel bonheur pour le Medef d’avoir à faire à des millions de petits entrepreneurs, tous concurrents et tous précaires forcément, sur un marché totalement ouvert!

Vous allez dire que je dramatise. Peut-être mais c’est ça l’enjeu:
Chacun pour soi et dieu pour personne!

Le petit gentil mou

Le feuilleton de cette foutue loi « Travail » censée lutter contre le chômage en cisaillant le rôle des syndicats et en donnant plus de pouvoir aux employeurs se poursuit inexorablement !!!
Et hier soir à la télé il n’y en avait que pour Laurent Berger qui se présentait comme le leader d’une implacable contestation et comme le grand vainqueur de la joute !
Non, M. CFDT, vous n’êtes pas le vaillant défenseur des droits des travailleurs, vous êtes le gentil accompagnateur des régressions gouvernementales. Mais voilà! Vous savez parfaitement vous servir des médias pour apparaître comme le grand méchant loup qui a obtenu ce qu’il voulait alors qu’en réalité vous êtes le petit gentil mou!
Quelles que soient les situations macro-économiques, le rôle d’un syndicat est la défense acharnée des droits des travailleurs chèrement acquis par des décennies de luttes et de souffrances!
Et nous faire croire que c’est en rognant sur ces droits qu’on redonnera du travail à des millions de gens, c’est une imposture!