Forum du Film Documentaire

Si vous vous demandez pourquoi notre société est atteinte de sinistrose,
Si vous ne comprenez pas que tant de gens soient sensibles aux discours de haine et de rejet des autres,
Si vous vous étonnez d’assister au bal des faux-culs,
Si vous avez l’impression qu’un autre mode de relations sociales est possible,
précipitez-vous au FORUM du Film documentaire d’Intervention Sociale, les 27, 28, 29 et 30 mars prochains à REZE (Nantes) au cinéma St Paul. 15 films (et plus!) vous y attendent sur le thème du « VIVRE ENSEMBLE »!

(Pastel réalisé à partir d’une photo parue dans le journal des Petits Frères des pauvres)

Féminisme !

« Regardez Donald Trump : malgré ses propos sexistes, son opposition à l’égalité des salaires notamment, il a reçu le soutien de millions d’électrices ! Regardez la situation en France : c’est une femme, Marine Le Pen, qui mène la campagne la plus régressive, la plus raciste, la plus haineuse. Est-ce ça, le progrès ? C’est déroutant… » Matthew Wiener, créateur de la série Mad men.
(Télérama du 22.03.17)

Populisme

Pourquoi le « peuple » surgit brutalement dans la campagne ? Chez le Pen surtout mais aussi chez Fillon et même chez Mélanchon ?
D’abord c’est qui le peuple ? C’est toi ? c’est moi ? c’est ma voisine ? mon cousin ? mes enfants ? mes copains ? vous, mes lecteurs ? Mais non! Tous ces gens-là sont des individus, des personnes autonomes, différentes, des gens qui se connaissent ou non, qui partagent ou pas, enfin, qui font leurs choix de vie comme ils peuvent.
Ensemble ils forment peut-être un groupe, une communauté, une équipe mais sans doute que leurs différences sont plus importantes que ce qui les rapproche!
Alors, le peuple ce serait ça, un ensemble de ces ensembles ! Des gens profondément divisés sur bien des plans mais qui se retrouvent régulièrement derrière un intérêt commun : voter pour ceux à qui ils confient la lourde charge de les représenter, parce qu’ils pensent que la démocratie est un bien précieux. Il s’agit de citoyenneté! Point!
Ceux qui invoquent le « peuple » dans leurs discours font appel à tout autre chose.
D’abord ils s’arrogent l’insigne prétention de le représenter et de parler pour lui, ensuite ils font comme si le peuple était un seul homme et pas un ensemble disparate!
Ce sont eux qui sabotent la démocratie en créant l’illusion que les minorités n’ont rien à dire et que seule la majorité compte!
Pouah

L’inconfort de l’égalité

En ce jour de l’égalité hommes-femmes, il me vient une petite idée.
Dans l’histoire, on voit bien que les rapports domination-soumission ont été les plus répandus. Encouragé en cela par la plupart des religions, l’homme en société n’a jamais aimé l’égalité.
Il est vrai que la relation égalitaire est tellement exigeante. Elle nécessite le respect total de l’autre, dans ses différences, ses incohérences et ses outrances.
Elle détruit les idoles, les vedettes, les leaders, les p’ti chefs, les grosses gueules.
Elle rend illégitimes les rapports de pouvoir.
Elle rend même caduque l’imposition d’un modèle auquel tous doivent se conformer.
Elle place l’individu face à ses contradictions, à ses perversités, à ses responsabilités surtout.
C’est pourquoi l’idée d’égalité entre les hommes et en particulier entre les hommes et les femmes est profondément révolutionnaire et donc bien inconfortable.
Aïe!

Descendre plus bas!

« La prise de pouvoir de Trump est un acte de vandalisme contre la démocratie américaine. Une sorte de mort, de suicide collectif. Tout juste pouvons-nous espérer une renaissance après son départ. » Trouvés dans Télérama, ces propos de James Gray, le réalisateur de Little Odessa.

Cette désastreuse expérience va-t-elle se reproduire en France dans 2 mois ??? voilà la grande question !!!
Quelle angoisse !
J’entends partout : après Trump et le Brexit, Le Pen ! C’est logique !
Une logique de connerie, de haine et de mort!

Et pendant ce temps-là, les LR qui magouillent! Il paraîtrait même que Sarko, qui donne l’impression de tirer les ficelles de cette pantomime, a dit : Mieux vaut un Fillon qui perd qu’un Juppé qui gagne !
Dites, les amis, vous pensez qu’on peut descendre plus bas ??
Oui, avec Le Pen!