Adieu Pierre !

Pierre Rabhi nous a quittés !

Chantre de la « sobiété heureuse », il avait fondé le mouvement « colibri ».

Grand défenseur de la nature et du retour à des valeurs simples, humaines, altruistes.

Avec nos zozos actuels, il se serait retrouvé à la mer, le petit algérien !

Continue à veiller sur nous, Pierre, ils sont devenus fous !

Le piège !

La France se droitise sévère ! Le Pen, Zemmour, Ciotti !

Disons le franchement :
Tous les trois doivent leur succès à leur hargne contre l’Islam!
Facile d’exploiter à mort le sentiment d’insécurité et la révolte contre
la barbarie des terroristes islamistes. C’est d’ailleurs exactement ce que
recherchent ces derniers : faire monter le sentiment de haine vis à vis des musulmans et ainsi
développer la peur et l’hostilité chez ceux-ci.
On l’a dit souvent, l’objectif des terroristes n’est pas de « tuer des infidèles »,
c’est tout bêtement de déclencher la guerre entre les communautés !
On va quand même pas tomber dans un piège aussi grossier ???
Mais non ?

Mais si !

Le remède ? la répression !

De pauvres gens meurent en mer parce qu’ils sont prèts à courir n’importe quels risques
plutôt que de continuer à vivre comme ils y sont contraints !
Et face à ce drame, que proposons-nous ? Anglais, français, européens ? Que proposons-nous ?
Durcir la répression !!!

Esprit critique

Peut-être avez-vous suivi hier soir le discours du Président de la République française ?
Comme à l’accoutumée il nous a servi des discours « raisonnables », faits pour répondre à des besoins présumés de la majorité des femmes et des hommes qui peuplent notre pays, c’est-à-dire pour faire en sorte que cette majorité vote pour lui prochainement.
Les thèmes abordés : protection et sécurité, fierté nationale, travail productif.
Des propos « droitiers » évidemment, puisqu’on pense au niveau des technocrates qui nous gouvernent que parler d’égalité plutôt que de mérite , de collaboration plutôt que de compétition, d’altruisme plutôt que de rejet, d’accueil plutôt que d’exclusion, non, vraiment, ça plaît pas !
Voilà une exigence absolue de la démocratie : accompagner absolument la vie politique d’une éducation permanente des citoyens électeurs en développant leur esprit critique. Sinon, les braves gens sont prêts à avaler n’importe quelle couleuvre et à croire au plus insensé des prétendus complots. (cf l’Amérique de Trump ou les anglais avec Jonhson)
Sinon, les braves gens ne veulent entendre que des propos rassurants.. Les Présidents le savent mieux que quiconque !

En fait, ces discours – nécessaires sans doute – ne servent qu’à nous endormir !

Nous faire oubler qu’ AILLEURS, loin de nous, tout près de nous, y a des enfants qui en bavent !

L’ami Georges

L’ami Georges aurait eu 100 ans ces jours-ci !
Il y a bien longtemps qu’il nous a quittés et pourtant, il est toujours là.
La « non-demande en mariage », la »supplique pour être enterré sur la plage de Sète », l’orage », etc ..
me donnent toujours autant de plaisir !
Il a tout sacrifié à la poésie, si admirable, à la musique, si recherchée !
Lui si pudique, si digne, mais si malin pour débusquer la connerie humaine et toute forme de servitude, il nous manque tellement !
A l’heure où les « cons » s’affichent sur tous les murs médiatiques, il serait écoeuré !